DOCUMENTS

Central Square Mall

Prospectus de la Boulangerie
Pain grillé croustillant tout près de chez vous.
Tout à prix réduit !
La Boulangerie d'Helen


Prospectus de la Boulangerie (avec lance-flammes)
Mort grillé croustillant tout près de chez vous.
Tout à prix réduit !
La Boulangerie d'Helen


Note du libraire (NORMAL)
Le beau est laid, le laid est beau.
Dérange l'ordre de ces livres.


Note du libraire (HARD)
Ci gît une tragédie--- acteur ou audience es-tu ?
Pour l'un ou pour l'autre, la fin est ce qu'elle est : la mort est l'ultime certitude du vivant.
Les premiers mots à ta gauche :
Folie feinte et danseur incohérent.
Ecoute ce qui ne doit s'entendre, attiré par la tombe d'un être cher--- et là, peut-être, connais enfin la vraie folie.
Tout comme celle qui feignant la mort, trouve enfin l'ultime fin.
Tuant l'âme soeur anonyme, lui perçant un coeur brisé par la peine.
Le mensonge mène-t-il à la vérité ?
La vérité se ceint-elle du masque du mensonge ?
Ah, êtres pitoyables, êtres malheureux !
Toujours entouré de mensonges, malgré la fin qui se fait attendre et ne te laisse que l'envie d'y goûter ?
Viendras-tu au secours de l'être cher ?
Vérités et mensonges, la vie et la mort : le jeu consiste à voir le noir blanc et le blanc noir.
Le silence complice de Cupidon n'est-il pas plus précieux que la flatterie ?
Le sommeil paisible n'est-il pas préférable à un trône couvert de sang ?
Un homme vindicatif fit couler le sang pour deux ;
Deux jeunes pleurèrent pour trois ;
Trois sorcières disparurent ainsi ; et il ne reste que les quatre clés.
Ah, tout de bon...
Ci gît une tragédie--- acteur ou audience es-tu ?
Le choix est simple : marionnette du destin ou spectateur dubitatif à l'extérieur de la cage ?

Central Square Mall alterné

Note sur la lumière
Attention !
En quittant la pièce, n'oubliez pas d'éteindre la lumière. Vous saurez immédiatement si vous ne l'avez pas fait.


La porte de la lune
Après le 300ème passage de la lune et du soleil, des cris de douleurs passent sous la porte.
Et la destination finale s'est concrétisée malgré des débuts difficiles.

Station Hazel Street

Journal sur la billeterie
Accident mortel sur Hazel Street
A 23h00 environ, le 4, un homme qui attendait son train sur le quai de la gare de Hazel Street est tombé sur les rails. Il a été décapité par le train du Collège de St. Renata. La victime est morte sur le coup.
Accident ou suicide ? La police enquête. Des témoins ont affirmé que la victime était sobre et qu'elle avait semblé sauter volontairement sur les rails. La thèse du suicide est privilégiée.
On ignore toujours l'identité de la victime. Il avait une quarantaine d'années, mesurait 1m80 et portait une veste noire.


Magazine d'occulte
Les âmes des victimes mortes brusquement suite à un accident ou à un suicide ne réalisent pas qu'elles sont mortes. Parfois, elles stagnent et hantent l'endroit où elles sont mortes.
Leur esprit a perdu leurs sens humains et leurs souvenirs et ne voit que la douleur et la tristesse de leur dernier instant.
La douleur est parfois si intense qu'elles cherchent le salut auprès des humains --- ou leur envient leur vie. Dans ce cas, elles peuvent posséder les humains. C'est souvent la faute d'endroits connus comme étant des "lieux de suicides fréquentés" ou "zones d'accidents fréquents".
On recommande la prudence aux abords de ces endroits, surtout le jour ou à l'heure anniversaires de la mort. Enfin, si vous voulez éviter le même sort...

Egouts

A propos du monstre dans l'eau
Il y a un monstre dans l'eau. L'enfoiré a liquidé deux de mes potes. J'aurais jamais dû douter du vieux conte sur les alligators dans les égouts. C'était véridique. Mais personne ne me croit. Ils avaient bu et ils ont glissé ? On est pas aussi con. Même le mot monstre ne convient pas. Il y a autre chose là-dedans, point barre...
Je descends lui faire une tête au carré. Si vous trouvez cette note, c'est mon testament. La vengeance est futile---vous dites-vous sans doute en lisant ceci. Mais Jose et Jaime étaient mes meilleurs potes. Comment s'y prendre ? Le pistolet ne vaut rien dans l'eau. Quant à mon surin...Si j'avais une grenade...

Chantier de construction

Notice - 3ème étage
Le plafond du 3ème s'est effondré.
Ne pas entrer pour des raisons de sécurité.


Notice - 4ème étage
Le plancher du 4ème s'est effondré.
Ne pas entrer pour des raisons de sécurité.

Hilltop Center alterné

Photo sur la chaise
Trouve l'Elue.
Tue-la ?


Manuel scientifique
Verser de l'eau oxygénée diluée sur du bioxyde de manganèse pour produire de l'oxygène. Seul l'oxygène n'est pas combustible mais il favorise la combustion des solides.
L'oxygène s'obtient également en versant du désinfectant oxydol sur des légumes râpés ou du foie.


Tableau dans la galerie
Flamme purificatrice
Près de ces ruines se trouve le chemin du paradis.


"Et ainsi vient la richesse"
Et ainsi vient la richesse :
Un sac de pièces d'argent n'est plus qu'un chiffre dans un livre.
Cependant le destin n'a pas de prix...
Les gens le savent-ils ?


Conte de fée, début
Il était une fois un monstre vivant aux portes d'un village. Il faisait très peur et était vilain. Il croquait tous ceux qu'il attrapait.
Les villageois en avaient peur et personne ne s'approchait des portes. Tout le monde restait dans le village.
Mis au courant, le roi fit venir ses chevaliers, qui se mirent en route pour vaincre le monstre.
"Tiens ! Prends ça !"
Leurs épées cinglèrent et leurs lances percèrent, mais en vain. Le monstre les avala, un par un, comme des amuse-gueules, avec leurs chevaux.
Que pouvait faire le roi ? Il se tourmenta, rumina et fit les cent pas mais la solution l'éluda.
Quelque temps plus tard, la prêtresse du village s'en vint au château. Elle était douce et bonne. Le roi lui demanda de les débarrasser du monstre.


Conte de fée, suite
La prêtresse accepta la requête du roi et se rendit vers les portes du village. Quand elle vit le monstre, elle tenta de lui parler, pas de le tuer.
"La ferme, je vais te bouffer !"
Le monstre n'écouta pas un mot du discours de la prêtresse.
Elle essaya quand même de le convaincre d'abandonner. "Ca n'est pas bien de manger les gens vous savez."
La colère du monstre redoubla et il l'attaqua, la tuant d'un énorme coup de patte.


Conte de fée, dernière partie
Le Roi et le peuple pleurèrent la mort de leur bonne prêtresse. Dieu eut pitié d'eux et exauca leur vœux en la ressuscitant.
La prêtresse ouvrit les yeux, comme elle le faisait tous les matins. Elle retourna dans la tannière du monstre.
"Idiote ! Veux-tu mourir une deuxième fois ?"
"Non... c'est toi qui mourra."
La prêtresse était venu terrasser le monstre.
La prêtresse étant la bonté même, sa tâche la remplit de tristesse, mais elle n'avait pas le choix.
"Les glaives et les lances sont inutiles. Les flèches et les balles ricocheraient. Je suis invincible", se moqua le monstre.
Mais la prêtresse n'eut besoin ni de glaive ni de lance. Un sort suffit.
"TU FUI, EGO ERIS."
Et alors, le monstre lança un énorme cri, mourut et se volatilisa !
Les villageois purent de nouveau sortir de la ville. Ils vouèrent une reconnaissance absolue et éternelle à leur prêtresse et vécurent heureux à jamais.

Daisy Villa Apartment

Phrase du héros du film
"En retard, le matin n'est jamais.
C'est évident mais c'est bien vrai.
Mais les yeux fermés,
c'est la nuit toute la journée."


Calepin de papa
J'espère que ceci ne servira jamais à rien ; Peut-être vaudrait-il mieux que tu ne l'apprennes jamais. Surtout, j'ai peur que tu puisses t'en aller, loin, me laisser. La vérité doit parfois être dite. C'est pour ça que j'écris ces lignes, avant de me perdre dans la mort et dans l'oubli. Qu'est-ce qui s'est passé ? Ca n'a rien à voir avec qui tu es.
Tout a commencé il y a 24 ans. En revenant de vacances, mon épouse et moi avons trouvé un bébé, sur le bas-côté. Comme nous n'avions pas d'enfant, nous avons remercié Dieu de nous avoir envoyé...cette petite. Nous l'avons ramenée chez nous. 3 ans plus tard, ma femme est morte et 4 ans après-- il y a 17 ans --Je suis venu à Silent Hill. La fille me le demandait, alors je l'ai emmenée avec moi, en ignorant pourquoi elle voulait que nous y allions. Et c'est là qu'elle m'a quitté. Pas physiquement, elle n'est pas morte, non, mais elle "est retournée à son Moi d'origine"... comme me l'a dit Dahlia Gillespie.
"Moi d'origine"...La jeune femme brûlée par sa mère en sacrifice à Dieu...Alessa Gillespie. La moitié de son âme s'est échappée des flammes et s'est réincarnée dans un bébé...dans ma fille. Notre fille.
7 ans s'écoulèrent avant que cette moitié de fille ne revienne à Silent Hill et fasse d'Alessa un être entier. Désormais plus puissante, elle jura de tuer Dieu. Dieu, fœtus recroquevillé dans les entrailles de cette élue à sacrifier, invoqué par les rites usuels. Telle était la volonté d'Alessa, coûte que coûte---même au prix de sa propre existence. Mais sa volonté ne fut pas faite. A cause de mon interruption, elle se mit à vouloir le retour de la fille.
Seul, je ne pouvais pas la ramener. C'est Dahlia qui l'a fait---j'ai seulement participé à la cérémonie d'accouchement pour sortir Dieu d'Alessa. Le Dieu nouveau-né a crié une seul fois avant de mourir. A cause de la résistance consciente de cette fille---et d'Alessa sans doute.
Ce n'est pas fini. Après que Dieu ait disparu dans un rayon de lumière, Alessa a réapparu et m'a donné un bébé. Elle ressemblait beaucoup à cette fille, il y a longtemps. Puis plus d'Alessa. Morte. Je ne pouvais rien faire. J'ai serré le bébé contre ma poitrine et je me suis enfui en courant. On aurait dit un songe, mais j'avais les preuves que c'était bien réel. La fille était introuvable et je tenais dans mes bras...le bébé.
17 ans ont passé. Ca me semble si proche pourtant et si loin à la fois. C'est vrai, j'ai hésité avant de décider d'élever le bébé. L'aimerais-je ? Son existence était tout à fait inexplicable. Je me suis dit "elle pourrait être la jeune femme qui m'a enlevé ma chère fille." Ca me rendait triste, furieux...plusieurs fois, j'ai même mis les mains autour de son petit cou, comme pour serrer. Plusieurs fois, j'ai même voulu l'abandonner. Voilà l'étendue de ma méchanceté.
Mais j'ai décidé de l'élever après tout. Je n'arrivais pas à la laisser. Quand elle...quand tu me regardes, tu ris, tellement... Je n'ai toujours pas oublié cette fille.
Mais je t'aime. Ca, j'en suis certain. C'est tout ce que je te demande de croire.
A ma fille bien-aimée...
Harry Mason

Heaven's Night

Information touristique de Silent Hill
Bienvenue à Silent Hill!
Silent Hill, petite ville touristique paisible en bord de lac. Nous vous accueillons avec plaisir. Interrompez votre programme chargé pour vous reposer un peu dans notre ville.
Vieilles demeures pittoresques. Paysage de montagne impressionnant. Et un lac dont les multiples facettes se succèdent au fil du jour, du levée de soleil, à la fin de l'après-midi, au coucher du soleil.
Silent Hill va vous émouvoir et vous remplir d'une profonde sérénité. Nous vous souhaitons un agréable séjour et des souvenirs éternels.
Rédacteur : Roger Widmark

Hôpital Brookhaven

A propos de Leonard et Stanley
Leonard Wolf
Chambre S12.
Victime de faibles hallucinations visuelles, d'instabilité émotionnelle, de troubles obsessionnels. Schizophrénie possible. Observation à poursuivre.
A la base, calme et coopératif, doté d'un sens aiguë de l'équité. Des rapports font néanmoins état de tendances très violentes en cas de surexcitation.

Stanley Coleman
Chambre S07.
Normalement passif et poltron ; égotiste. Montre et affiche parfois un attachement obsessif à une femme en particulier, déjà à l'origine de plusieurs incidents violents ; rester vigilant.


Note du réfrigérateur
Réservé aux denrées alimentaires ! Interdit aux médicaments !


Tatouage du macabé
L'heure de départ est mon indice.


Tatouage du macabé, sous le pied
Margaret, jurons-nous de nous aimer jusqu'à la mort.


Note à propos du corps
Antécédents : inconnus.
Nom/âge : inconnu.
Patient non-hospitalisé. Trouvé en mauvais état mental dans l'enceinte de l'hôpital et installé provisoirement en chambre M4 à la discrétion du responsable.
Décédé tard dans la soirée, suite du sectionnement de la carotide. Tenait son propre couteau de cuisine dans la main droite ; blessure au cou attribuée au couteau. Suicide possible mais angle de pénétration douteux. Envoyé dans la salle de traitement du 2ème pour vérification. Aucune preuve ou confirmation d'événement du patient partageant la même chambre.
La police n'a pas été prévenue. Ceci dit, pour plus tard, laisser le lit et les effets de la victime intacts (chambre M4).


Note du hall Est 2ème étage (EASY)
Appuyer, 2 fois à droite ;
appuyer, 1 fois vers le haut ;
appuyer 2 fois vers le bas ;
appuyer, la porte devrait s'ouvrir.


Note du hall Est 2ème étage (NORMAL)
Le premier est plus grand que le second ;
le second fait deux fois le troisième ;
le troisième est plus petit que le quatrième ;
le quatrième fait la moitié du premier.
Quatre des chiffres ne sont pas répétés
Trois ne figurent pas dans la rangée du dessus
Deux ne sont pas dans la rangée de droite
L'un des chiffres est la dernière clé


Note du hall Est 2ème étage (HARD)
Ah, tu es par trop humble--- beau, parfait : de ma tristesse, je souffre--- de mon bonheur, j'ai mal.
Je veux te faire mal et me détruire
Que penserais-tu si tu savais mon angoisse.
Te contenterais-tu de sourire, sans un mot ?
La moindre malédiction venant de toi prend l'éclat de la nacre.
Je pose la main gauche sur ton visage, comme pour un baiser.
Puis je plonge le pouce dans ton orbite.
Brusquement, sans hésiter, comme pour percer un trou.
Et comment ça serait ?
Comme de la gelée ?
Tremblant d'extase obscène, je mélange, mélange : je veux goûter la tiédeur de ton sang.
A quoi ressembleraient tes cris ?
Lancerais-tu un "J'ai mal ! J'ai mal !" ponctué des larmes rouges coulant de ton oeil broyé ?
Tu ne sauras jamais la faim que j'éprouvais lors de nos embrassades si nombreuses que j'en ignore le nombre.
Nourri de tes plaintes, je concrétise mes espérances : je mords ta langue, la déchiquète, lacérant ta lèvre comme pour goûter à ton rouge.
Ah, quels sommets de l'euphorie j'atteignais, mes désirs comblés tel le rustre gourmand.
Je me languissais aussi de tes joues cerise, goûteuses au point de séduire mes papilles.
Je serais sans doute guérie et finirais par pleurer comme un enfant.
Et ton oreille, tendre ?
Qui effleure ma joue ;
Que je voudrais voir remonter vers mes lèvres, vers mes dents avides de morsure.
Ton oreille gauche, toujours à l'écoute de mots doux comme du miel---
Qu'elle entende mes vraies émotions.
Je n'ai jamais menti, non...
Mais j'avais mes secrets.
Mais que dois-tu penser de moi ?
Me hais-tu ? As-tu peur ?
Comme spectateur de l'agonie à la fin de la pièce, le veux-tu ?
Détruis-moi---je n'en ai cure.
Le veux-tu ? Détruis-moi--- je n'en ai cure.


Journal de Stanley (salle de visite)
Le jour est enfin arrivé. Enfin---nous allons nous rencontrer.
Tu étais toujours dans mes pensées, ici, dans cette cellule lugubre. Je ne connaissais même pas ton nom, ton visage, jusqu'à ce jour. Maintenant, je sais. Je sais que tu es l'élue que j'attendais.
Et toi ? Ne m'attendais-tu pas aussi ? C'est pour ça que tu es venue me délivrer. Oh, je t'aime tant Heather.
Je veux te donner ma meilleure poupée Je l'ai faite pour commémorer notre rencontre, le début d'un amour éternel.
Ah, je vois déjà ton visage souriant.
Stanley Coleman


Journal de Stanley (chambre C4)
L'Organisation me séquestre là-dedans. Ils veulent me mater, me faire oublier tout ça. Mais je garderai tous mes esprits, même s'ils m'enferment avec des cinglés.
Et si je collais ça au mur ? Ca ne servirait à rien. On peut le décoller, non ? Avec cette merde que ces vieilles folles utilisent à tout va ? Quand une chose n'a pas de sens, inutile qu'elle existe. Comme tu existes pour moi.
Mais pourquoi n'as-tu pas emporté ma poupée ? Ah, mon cadeau t'a gêné... Tu es si mignonne, Heather !
Stanley Coleman


Journal de Stanley (hall est)
Tu ne connais peut-être pas encore tes vraies émotions, mais tu les ressens inconsciemment. Et tu essayes de te rapprocher de moi. C'est une vertue, la voix du Paradis.
Si la porte est fermée, ouvre-la. Utilise le mot de passe du portail de la prison. Docteur...son nom m'échappe. Enfin, ce charlatan l'a affiché. Il devrait être là aussi. Tu penses, 4 chiffres auraient suffit, mais non... C'est dommage non ?
Je ne suis pas là. Ca ne t'énerve pas ? Tu me manques mais tu es si cruelle. Je te veux quand même, Heather.
Stanley Coleman


Journal de Stanley (chambre M4)
Il y avait un tatoué sur ce lit défait. Plus maintenant. Le réveil et le sac crado sont à lui. Ah, mais ne te méprends pas. Je n'ai rien fait. Je ne le haïssais pas, même si c'était un menteur.
Si j'écrivais quelque chose ? Sur ma poitrine, que je ne peux ouvrir pour te montrer mon cœur. "J'aime Heather". Non, quelque chose de plus violent. "J'aime Heather" n'est pas assez puissant. Oh, les tendres émotions qu'évoque cette image...
Stanley Coleman


Journal de Stanley (salle de T.S)
Libre comme le feu, tes cheveux noirs
comme le ciel nocturne, répandent leur parfum
Mon cœur, battant dans mes entrailles
Comme une tempête, soumis à ton joug
Ton regard, si pur comme un cadeau quand tu souris
Mes pensées, désordonnées, ma respiration comme l'opium qui rend fou
...Eric, grand poète qui exprime si bien ce que je ressens. J'aurais dû me méfier de cet endroit, j'aurais dû garder mes esprits. Et pourtant, il est si agréable de tomber fou d'amour pour toi.
Mais pourquoi n'acceptes-tu pas la preuve de mon amour ? Ne fais pas de manières, pas maintenant. Après tout, nous ne faisons qu'un. Je te donne ce que je me donne.
Stanley Coleman


Journal de Stanley (magasin)
Je sais ta solitude. Et pourtant, une simple clé suffirait pour écarter ces sentiments à jamais. Nous ne sommes pas vus depuis si longtemps. Sois patiente---c'est presque fini. Je serais patient, moi aussi, malgré mon désir ardent de te serrer dans mes bras.
La clé est derrière les étagères du garage souterrain. Pourquoi là ? Demande au médecin, cet idiot. Il n'y a pas un seul esprit sain ici. Pas plus à l'hôpital que dans tout Silent Hill. Sauf le mien.
Stanley Coleman


Journal de Stanley (escalier)
J'aime aussi les toits. Ils me donnent envie de voler. Pas toi ?
Stanley Coleman


Journal de Stanley (chambre S7)
Tout est fini.
Leonard me hait---parce que je me suis moqué, en disant que ça finirait comme ça. Sans ses embrouilles, j'aurais pu te rencontrer bientôt et j'aurais pu t'emmener dans mon monde. Un monde rien que pour nous, plus beau que celui-ci. Et j'attendais ce jour, aujourd'hui. Le jour où je te verrais, où tu me sauverais. Aujourd'hui.
Heather, méfie-toi de lui. Leonard est bizarre.
Adieu. Je t'ai aimé.
Heather, ma déesse.
Heather, ma chérie.
Heather, ma


Note de la salle de traitement spécial
Punition pour brutalité envers un patient : 12 heures de confinement dans la salle de traitement spécial. La politique de renvoi n'est plus appliquée. Contactez le chef si vous avez des questions.
(Quelque chose est griffonné par dessus une phrase tapée à la machine.)
L'astuce est de ne laisser aucune trace !
(Et puis, on dirait que ça a été écrit par quelqu'un d'autre.)
Le chef est un pervers ! Il aurait mieux valu pour elle que Christie se fasse virer...


Article "Maison de l'Espoir"
La "Maison de l'Espoir" : Enseigner le désespoir
La "Maison de l'Espoir" est un orphelinat à proximité de Silent Hill. Mais derrière son image respectable se cache un endroit où l'on kidnappe et torture mentalement les enfants.
Maison de l'Espoir est gérée par la "Silent Hill Smile Support Society", une organisation caritative parfois appelée "4S." Il est vrai que 4S est un œuvre caritative qui "prend en charge des enfants sans abri pour leur redonner espoir." Mais en fait, il s'agit d'une organisation païenne qui enseigne son propre dogme malsain au lieu des vraies valeurs religieuses.
M. Smith (temp), qui habite près de la "Maison de l'Espoir", a déclaré : "Parfois la nuit, j'entends des prières étranges et des pleurs [d'enfants]. Je suis allé me plaindre une fois, mais ils m'ont expulsé sur le champs. Depuis, rien n'a changé."
Par ailleurs, notre reporter s'est vu refuser l'autorisation de photographier les installations. Les gens de la "Maison de l'Espoir" ont-ils quelque chose à cacher ?
Durant mon enquête, j'ai pu toutefois découvrir une suspicieuse tour en béton qui semble faire partie de leurs installations. Malheureusement, personne n'a voulu nous dire quel était son usage. Mais il semble peu probable qu'elle serve à l'éducation des orphelins. Elle pourrait s'avérer être une prison ou un lieu de prière.
Pour les gens du coin, le culte religieux qui gère la "Maison de l'Espoir" est simplement connu sous le nom de "L'Ordre". C'est une religion profondément liée à l'histoire de Silent Hill. Mais la conviction fervente qu'ont ses fidèles d'appartenir à une élite de "personnes élues", illustre son aspect sombre et dangereux.
J'ai l'intention de poursuivre mon enquête sur la "Maison de l'Espoir" et sur le culte qui se cache derrière. J'ai toujours été convaincu que "dire toute la vérité" et montrer le droit chemin aux enfants est notre devoir le plus important.
Joseph Schreiber

Hôpital Brookhaven alterné

Note au docteur
Dr. Midkiff:
Rester particulièrement vigilant avec le patient de la chambre 312. Sa liberté religieuse doit lui être préservée à l'hôpital mais il ne doit pas imposer sa foi aux autres. Je suis une victime aussi. On dit qu'il a poignardé quelqu'un après une dispute sur la religion. Soyez très prudent.
R. Crosby

P.-S. la rumeur semble fondée, à en croire l'infirmière en chef. Je le crois bon tout de même --- il est de commerce facile.


Carnet de jour
Le monde grouille d'inutiles.
Je lutte contre la décision de Dieu. Comme chevalier de l'honneur, protecteur du sceau, je me sacrifie au sang des assassins.


Inscription sur le mur
Heureux premier anniversaire !


Carte d'anniversaire
Heureux 38ème anniversaire !
14 plus 7 plus 17 font 38 ?


La Chanson du Moineau
Qui a tué le Rouge-gorge ?
"Le Moineau," dirent-ils très fort
"Il les veut tous morts
Pour lui, le miel est leur remord"


La Chanson du Hibou
Le Hibou ne savait plus voler
A vivre sur terre il était résigné
Affamé rassasié, pas d'importance
Sans cesse, il s'est rempli la panse


La Chanson de la Grive
L'herbe que la Grive aimait tant
Lui donnait bonheur et gaieté
Toujours plus loin elle s'est enfoncée
Pour finir, de mourir déprimée


La Chanson du Rouge-gorge
La clé le Rouge-gorge a caché
Des cendres grises dans le four
Sa place est vide désormais
Et la porte fermée pour toujours


La Chanson de l'Alouette
Le petit de l'Alouette ne dit mot
Sur lui-même il s'est renfermé
Sa bouche et son cœur restent clos
Dans une cage où nul ne veut rester


La Chanson de la Colombe
Désespérée la Colombe a fait son choix
Ses ailes immobiles réduites à néant
Jissent écarlates, baignées de sang,
Ses joues pales et gelées par le froid


La Chanson de la Linotte
Son ambition morbide est d'atteindre son âme
Il la hante et l'effraye tant qu'il peut
Lui souffle à l'oreille chansons et gammes
Cruelle Linotte a toujours ce qu'elle veut


La Chanson du Freux
Le Freux noir est très pieux
Il entend Dieu depuis les cieux
Des pétitions sans cesse il murmurait
Vitreux et faible sont ses yeux


La Chanson du Roitelet
Le Roitelet, au cœur pur et spontané
Ses coups de bec nous font jubiler
On sait qu'il n'est pas prêt de changer
Il ignore à quel point il est simplet


La Chanson du Milan
Le Milan, impétueux et insensé
S'amuse et se joue des entraves dorées
Même la mort pour lui est amusement
Même le sang rouge devient blanc


Porte du Crématoire
Que celui qui ne connait la mort brûle
Pur, adoré par ceux des cieux
Aucune prière, juste l'amour glorieux
Et maintenant le chasseur ravageur
Les flammes espérant sa renaissance
A un souffle de la terre de distance
Brûle son corps pesant
Dans le ciel tel le zéphir
Désormais un nuage, un soupir
Le sang sucré sur son sourire
L'appelle aux portes de l'enfer
Et brûle sa carapace de misère
Quatre corps sont poussière
Ainsi la porte est ouverte
Ainsi la porte est ouverte


Livre : Souvenirs perdus
Une caractéristique, citée uniquement dans de rares documents et de moins en moins appliquée, est celle du sacrifice rituelle.
"Tout en priant, transpercer le torse d'un homme d'un pieu de cuivre. Répandre l'autel de sang giclant du coeur pour remercier et affirmer sa fidélité à Dieu."
Un autre rite sacrificiel cité dans le livre soumet les victimes au bûcher. Les prisonniers et pécheurs n'étaient pas admis à cette cérémonie plus digne. Seuls les membres du clergé pouvaient y être sacrifiés.
Aucune des religions pratiquées aux alentours ne comporte de rite comparable à ce rite, similaire à celui du bûcher. Le fait que la divinité principale soit un dieu soleil peut en avoir influencé la substance.
Même si cette religion prône la rédemption, elle n'est pas sans rappeller une période sombre et occulte de l'histoire.

Lake Side Amusement Park

Voix de la Demeure hantée de Borley
Bienvenue à la Demeure hantée de Borley ! Nous sommes ravis de votre visite. Entrez, ça vaut le coup d'œil. Quand vous serez prêt, passez de l'autre côté de la porte.
A l'aide... Au secours... Vous entendez ces voix ? Les quatre membres d'une famille ont été mis en pièce dans cette salle. Imaginez les cris des enfants... L'assassin a été capturé. Savez-vous ce qu'il a donné comme explication ? "Je me suis senti obligé de le faire." Non, je mens. C'est une blague. Je voulais vous faire peur. En fait, il n'y a eu qu'un mort, par suicide.
Voici Danny. Jeune homme tranquille et plutôt aimable. Il avait hâte de vous voir. Il vient de la Nouvelle-Orléans. Mais il est arrivé ici après s'être égaré. Mais vous savez peut-être ? Où est le chemin du paradis ?
Cette demeure est assez vieille. Alors attention où vous marchez. Parfois, le plancher s'effondre. Et sous le plancher, il n'y a rien.
Je suis désolé. C'est une véritable ruine. Le mécanisme est cassé, vous voyez. Ca n'aurait pas dû s'arrêter là, je vous assure.
Voici la sortie. J'espère que la visite vous a plu. Revenez quand vous voulez. Ou si vous préférez, nous vous rendrons visite nous.
Ca aurait dû être la sortie. Mais apparemment, personne ne veut que tu sortes. Tout le monde t'aime bien. Ils veulent te garder pour toujours. Je suis d'accord avec eux. Ne crains rien. La mort est moins dure que la vie.


Le calepin de Douglas
Client : Claudia Wolf
Requête : Recherche (enfant à l'époque) Alessa Gillespie, kidnappée par un certain Harry Mason.
Aucune nouvelle de la police. Lieu du kidnapping inconnu.
Article paru dans un vieux journal de Silent Hill : Alessa Gillespie (7) décédée dans un incendie. Liens avec l'affaire en cours ? A investiguer. Priorité : faible.
Se fait appeler "Heather." Les voisins ignorent son vrai nom. Quel est son secret ?
A en croire les archives, 24 ans. Le client dit qu'on lui en donnerait 17---plausible ?
A vécu à Portland jusqu'à il y a 12 ans. Aurait trempé dans une affaire de meurtre ; Harry a tiré sur le suspect. Légitime défense et donc, pas de punition. A déménagé juste après ; a commencé à utiliser un nom d'emprunt.
Apparemment aucun lien avec l'assassin. Tout juste un fana d'occultisme un peu déjanté.
Originaire de Silent Hill ?


Note de papa
C'est Dahlia qui l'a dit--- que la fille était un démon. Qu'elle a pris ma fille pour un sacrifice. Mais c'est difficile à croire. Les apparences sont parfois trompeuses. Quand j'ai vu cette photo dans le sous-sol de l'hôpital, je me suis dit, "On dirait Cheryl." C'est pour ça que je me sens bizarre ?
Il y a quelque chose de tordu. Rien de bon n'en sortira. Je n'arrive tout de même pas à la voir en démon. C'est mon imagination, ou elle me fait de la peine ? D'où me vient cette impression qu'elle appelle au secours ?
C'est Cheryl qui m'importe. Le reste attendra qu'elle soit revenue.


Avertissement du manège
Interdit aux personnes ayant des problèmes cardiaques et aux femmes enceintes.
Les enfants de moins de 8 ans doivent être accompagnés d'un adulte.


Note du manège
Quand de 13 tours tu passeras à 4, tu mourras de leur malédiction. Pour trouver une issue, il n'y a qu'un moyen. Tue avant d'être tuée : tu seras sauvée par la 12ème mort.


Note d'Alessa
Ça serait mieux pour "moi" de mourir. Après tout, il n'y a pas de raison d'avoir peur... Cet enfant...ce démon... Quand je pense à la douleur incessante que sa naissance va entrainer.... J'ai décidé que plutôt que d'endurer la souffrance et la cruauté dans cette infirmerie...
J'allais m'octroyer à "moi-même" une mort plus douce. Pourquoi "je" résiste ? J'aurais jamais cru être aussi idiote...

Chapelle

Prière à Dieu
Tachés par les démons de ce monde, nous gardons en nous notre chagrin. Toi seul peut guérir nos blessures. Chaque matin, midi, soir et nuit, nous invoquons ton nom et prions pour ta Descente Miraculeuse.
Sans réserve, je te donne mon corps et mon âme éternelle. Quelque soient les ténèbres qui m'entourent, je souffrirai avec toi à mes côtés.
Avec tes pouvoirs miraculeux, guide nos âmes volontaires et obéissantes sur la Route du Paradis, ô mon dieu. Nous ne céderons pas à la tentation tant que tu seras présent dans nos cœurs.
Ô mon dieu, sauve-nous de la compassion.
Ô mon dieu, couvre-nous de tes grâces.
Ô mon dieu, accorde-nous ton abondance.


Porte de l'église
Cette porte mène à la Route du Paradis.
Embrassez la poitrine de la Mère Sainte. Admettez vos péchés et soyez pardonnez. Que la tranquillité éternelle soit avec vous.


Confession de Claudia
Mon Dieu pardonnez-moi. Je sais que je serais exécuté pour mes péchés. J'irai à l'échafaud en paix et le cœur léger. Je ne te demande qu'un petit témoignage de ta bonté éternelle. Laisse-moi entrevoir mon enfant à travers les Portes sacrées. Ne m'envoie pas en enfer, mais au purgatoire. J'irais y expier mes péchés. Je saurais résister aux flammes de la Rédemption quelle que soit la douleur. Pardonne mes actes perfides de vengeance. Et libère l'âme de ma pauvre fille assassinée. Je te confie aussi l'âme de ma petite victime. Mon Dieu, je tremble de peur comme un enfant devant la mort. Soulage mon âme torturée de ton infinie bonté. Pardonne-moi.


Mythe - "1. Origine"
Au début, les gens n'avaient rien.
Leur corps les tiraillait et leur cœur ne ressentait que la haine.
Ils se sont battus, sans cesse, mais la mort les éluda.
Ils sombrèrent dans le désespoir de leur éternel bourbier.


Mythe - "2. Naissance"
Un homme offrit un serpent au soleil et pria pour le salut.
Une femme offrit un roseau au soleil et demanda la joie.
Prenant pitié de la tristesse du monde, Dieu naquit de ces deux mortels.


Mythe - "3. Salut"
Dieu créa le temps qu'il partagea entre je jour et la nuit.
Dieu marqua la voie du salut et offrit la joie aux mortels.
Mais Dieu prit l'éternel en échange.


Mythe - "4. Création"
Dieu créa des êtres pour faire naître l'obédience envers Elle.
Le dieu rouge, Xuchilbara ; le dieu jaune, Lobsel Vith ; de nombreux dieux et anges.
Enfin, Dieu se mit à créer le Paradis, où le bonheur consisterait à s'y trouver.


Mythe - "5. Promesse"
Et là, Dieu se sentit fatiguée et elle s'effondra.
Les gens du monde entier déplorèrent cet événement mais Dieu prit sa dernière bouffée d'air.
Elle redevint poussière, promettant de revenir un jour.


Mythe - "6. Foi"
Dieu n'est donc pas perdue.
Nous devons prier et ne pas renier notre foi.
Nous attendons, pleins d'espoir, le jour où le chemin du Paradis s'ouvrira enfin.


Portrait de St. Alessa
"St. Alessa : Mère de Dieu, Fille de Dieu"


Portrait de St. Nicolas
"St. Nicholas : Des mains miraculeuses, le médecin de Dieu"


Portrait de St. Jennifer
"St. Jennifer : Une foi imperturbée par la lame du bourreau"


Portrait de St. Stephen
"St. Stephen : Le sage qui passa sa vie à restaurer les Saintes Ecritures"


A propos du symbole du culte
Représente la divinité appelée "Nimbe solaire." Symbolise un groupe religieux en terme d'héraldique. Les deux cercles extérieurs sont la charité et la résurrection ; les trois cercles intérieurs sont le présent, le passé et le futur. Habituellement en rouge. Parfois en noir ou d'autres couleurs. Le bleu, qui le transforme en malédiction contre Dieu, est interdit.


A propos des religions syncrétiques
"Dieux antiques de Silent Hill : Leur étymologie, leur évolution."
Toutes les religions évoluent par rapport à leur forme d'origine. Celle-ci n'échappe pas à cette règle. Tombée entre les mains des immigrants, elle fut profondément influencée par leurs croyances chrétiennes d'origine. Par exemple, les représentants traditionnels de ces dieux primitifs portent parfois les noms et présentent les caractéristiques d'anges chrétiens, d'où l'apparition de caractéristiques communes.
(Il existe également un rare exemple de la grande divinité, le "Créateur du Paradis" ou le "Seigneur des serpents et des roseaux", adoubée du nom d'un démon. Bien sûr, les responsables ne sont pas les fidèles, mais leurs détracteurs.)


A propos du Tarot
Le tarot est basé sur les 22 consonnes hébraïques ; il représente soi-disant le monde entier. Chaque carte, numérotée de 0 à 21, a un sens particulier. Les diseuses de bonnes aventures les utilisent pour prédire l'avenir. Par exemple, la première carte, "Le magicien," est signe de création, de sagesse, de commencement ou de destruction et de fraude. La seconde, "La grande prêtresse," est signe d'intuition, d'harmonie, de fidélité ou de dogmatisme et d'arrogance. Certains textes parlent du jeu Gardner possédant plus de 22 cartes (ce jeu n'existe plus que dans la littérature). On dit que ces cartes supplémentaires étaient basées sur des voyelles hébraiques perdues et qu'elles symbolisaient un être détaché de ce monde, transcendental : Dieu.


Livre : Les lois de l'Autre monde
Ce carré magique, qui protège et pare bien des sorts, s'appelle "Armoiries Virun VII" ou "Sceau de Métatron." Il fait son effet que la cible soit bien ou mal intentionnée ; Son pouvoir place donc une lourde responsabilité sur l'utilisateur. Difficile à maîtriser, on évite de l'utiliser. C'est pourquoi on l'appelle "Métraton," comme l'ange éponyme Métatron (ou Métraton), également appelé "Agent de Dieu."


Note sur les murs (seulement en Extra New Game en HARD)
Un secret révélé avant ton réveil : le commencement d'une nouvelle transformation.
On ne peut séparer les numéros du début à la fin.
14 boutons en tout ; donc un est toujours deux.
Le premier numéro est "le voyageur vers St Ives".
Le deuxième numéro est "le lièvre porte une couronne de paille".
Le troisième numéro est "roi des bêtes et déesse des moissons".
Le quatrième numéro est "à la fois représentatif du chevalier et du page".
Le cinquième numéro est "lapis lazuli ou turquoise".


Journal de papa
J'ai parfois encore l'impression que cette fille est la réincarnation d'Alessa. Je ne m'en soucie guère aujourd'hui. C'est pardonné.
Tu as manqué d'amour, Cheryl... Ou bien Alessa ? Maintenant, Cheryl est de nouveau Alessa. Réincarnation ou pas, cette fille était mon plus beau trésor.
Mais le nom était une erreur. A l'époque, je ne la voyais que comme le substitut de ma petite Cheryl. Quand elle saura la vérité, sera-t-elle accablée ? C'est ça qui me préoccupe.


"Aglaophotis"
Aglaophotis
Liquide ou cristaux rouges sang. Le Kabbalah dit que le nom vient d'une herbe capable de chasser les mauvais esprits. On dit qu'elle pousse dans les déserts d'Arabie. Elle se vaporise ou s'applique en cataplasme pour protéger des démons. Elle est puissante mais rare et donc, très difficile à obtenir.


Griffonnages sur le pupitre
"Rentre chez toi" "Crève" "Voleur"


Calepin de K. Gordon
J'ai une Alessa dans ma classe. Si tu as de la mémoire, tu te souviendras d'elle. Tu sais, c'est celle qu'ils appelaient la sorcière.
Je crois que sa mère lui cogne dessus. Je l'ai jamais vu sans une trace ou un bleu. Elle a l'air vraiment renfermée pour une fillette de six ans. Peut-être que ce n'est pas si rare que ça.
Mieux vaut observer patiemment plutôt qu'émettre des opinions inutiles. On doit bien pouvoir l'aider ? J'ai pensé consulter un avocat, mais j'ai un petit doute. C'est pour ça que je voulais t'en parler avant, à toi, mon ami.
K. Gordon


Conversation enregistrée dans la cassette
Vincent : Tu sais ce qui s'est passé il y a 17 ans ? Tu es ici depuis longtemps. Tu dois en savoir quelque chose.
Croyant : Des païens, aveuglés par les désirs terrestres, ont craché au visage de Dieu. Ils voulaient utiliser le Sceau de Métatron pour empêcher le réveil de Dieu. Mais Dieu les a bannis et jetés dans l'abysse. A cause de leur vilenie, Dieu n'a pas pu naître correctement. Elle somnole depuis dans les entrailles de la Sainte-Mère. Jusqu'au Réveil... C'est tout ce que je sais.
Vincent : C'est tout... Merci quand même.
Croyant : Père Vincent. On dit que la Sainte-Mère a été trouvée. C'est vrai ?
Vincent : Alessa ? Trouvée ? C'est Claudia qui l'a dit ?
Croyant : Oui.
Vincent : Alors c'est vrai. Elle se trompe rarement.
Croyant : Dieu soit loué !
Vincent : C'est peut-être à cause de sa foi aveugle. Mais je ne serais jamais comme elle. Ca ne m'intéresse pas.
Croyant : Moi non plus. A la vérité, sœur Claudia me fait un peu peur.
Vincent : Quoi qu'il en soit, prouvons notre foi en restant muets sur cette conversation.
Croyant : D'accord. Doit-on s'attendre à ce que cet endroit devienne un Paradis éternel ?
Vincent : Si Dieu le veut, ma sœur. Si Dieu le veut.


Plaintes de croyants
Le peuple commence à exprimer son mécontentement du Père Vincent qui utilise l'argent de l'Organisation à ses propres fins. On dit aussi que le Père Vincent a extorqué des dons de certains fidèles. Une telle personne convient-elle à un tel poste ?
Je suis mal placé pour démentir ce qu'il a fait pour élargir l'Organisation. Même si nous croyons en Dieu et s'il y avait une espèce de rassemblement, ne devrions nous pas être moins appréciés pour nos talents sans borne ou notre éloquence que pour l'étendue de notre foi ?
L.S


Journal de Claudia
10 novembre
Ce n'est pas la date de sa mort, mais de sa naissance. Ca, je le sais. Mais alors, pourquoi ne l'ai-je pas encore trouvée ? Ils étaient sensés utiliser ses pouvoirs pour construire le Paradis, pour le bonheur de tous. C'était pour ça qu'elle devait renaître. J'aimerais tant la voir.
14 novembre
Lire le "Livre de cantiques." Je veux remercier le Père de m'avoir prêté un livre aussi utile. J'y ai trouvé ce que je cherchais ---comment réveiller Dieu. Mais c'est bien trop cruel. Serais-je à la hauteur quand je la verrai ?
16 novembre
J'étais libre aujourd'hui, alors j'ai lu "Histoire moderne des réfugiés" et "Jeunes esclaves : exploitation des enfants." Je ne veux pas être un simple spectateur en ce monde. Je ne peux rien faire pour l'instant et ça, c'est dur.


Carte d'anniversaire
A ma petite Claudia, heureux 6ème anniversaire !
Je t'aime comme ma vraie sœur.
Meilleurs vœux !


Note de papa 2
Elle est juste derrière cette porte. Je ne sais pas comment mais je le sens. Mais elle n'est pas toute seule. Je sens quelque chose d'extêmement dangereux, de dérangeant même...ou peut-être ce qu'ils appellent "Dieu".
Néanmoins, je vais ouvrir la porte. Assez de ce baratin. Je ne suis pas "Dieu" mais j'ai bien l'intention de la sauver...non, de les sauver.


Carnet à croquis (NORMAL)
La porte tremble mais
elle est parfaitement coincée.
Un secret se cache hors de ta vue !
Tu penses peut-être, "Qu'est-ce que c'est ?"
Trouve cinq cartes magiques et tu verras.
Que faire de tout ça ?
Je te le dis sans
ergoter--mais avant,
il faut dire "s'il te plait".
Tu ne dois pas oublier
qu'il y a quelque chose dans chaque rangée.
Mais c'est loin d'être tout :
trois seraient de trop.
Le sans dessus-dessous enterré :
A sa droite, à sa gauche, personne.
Laisse-le donc sécher ses larmes profondes.
La lune est haute dans le ciel,
pleine ou partielle, dominante.
Des feux étincellants font couronne
sur la tête du fou.
Votre Excellence, qui priez au tout-puissant,
que cherchez vous en vain dans le ciel nocturne ?
Tu l'as maintenant ? Tu ne l'as pas oublié ?
Une chose vitale à ne point omettre.
Et enfin, avant de prendre élan
voici un autre indice contre les égarements.
Peur et haine animent l'hôte de la nuit.
Attention---
Non, pas à droite !
Tourne à gauche pour ne pas le perdre de vue. Alors tu veux ouvrir la porte ?
Pour moi c'est sûr, elle ne mène à rien qu'à des contrées effrayantes.
Oublie tout ça !
Reste ici à jouer !
Ne me laisse pas seul ici, toute la journée.


Carnet à croquis (HARD)
J'a fait un rêve.
J'ouvrais une porte.
Mais était-ce bien moi ?
Mon nom était différent.
INGOEI
WXXIEI
NXAVII
MOXXON
NOTHNG
XVHIII
XAAJII
CXXIEI
CCXIHT
5 sont vrais et 4 sont faux
--- sans compter les mensonges tissés dans la vérité.
La vérité seule fait trop peur.
Mais les rêves...sont comme des mensonges après tout.